Hypnose: Trouble Obsessionnel Compulsif (TOC)

Le trouble obsessionnel compulsif (TOC) est une affection qui implique des pensées obsessionnelles et des comportements compulsifs. Ce TOC peut toucher tout le monde,  et peut se développer à tout âge, mais il survient généralement au début de l'âge adulte.

 Les symptômes du TOC sont intrusifs par nature, et ont un impact sur la vie quotidienne. Il est essentiel d'obtenir de l'aide à un stade précoce, et il existe plusieurs options de traitement pour maîtriser les symptômes.

Comprendre le trouble obsessionnel-compulsif

Bien que le trouble puisse affecter les gens de différentes manières, il provoque généralement les comportements suivants :

Obsession

C'est le moment où une pensée ou une envie non désirée pénètre dans l'esprit, de manière répétée. En général, cette pensée est angoissante, par exemple : « Si je ne vérifie pas l'interrupteur X fois, ma maison va prendre feu ».

Anxiété

Il est compréhensible qu'une telle pensée intrusive et angoissante entraîne des sentiments de stress et d'anxiété.

Compulsion

Généralement, il y aura alors une envie, ou une contrainte, de mener une action. Cela peut être physique, comme se laver les mains, ou mental, comme l’obligation de compter.  

Soulagement temporaire

La réalisation de cette action permettra d'apaiser temporairement les sentiments de stress et d'anxiété. Cependant, les pensées obsessionnelles, et l’anxiété, ne tardent pas à revenir et le cycle recommence.

Comme le trouble obsessionnel-compulsif est un trouble anxieux, il est essentiel de s'attaquer à l'anxiété. C'est un domaine dans lequel un hypnothérapeute peut vous aider. L'hypnothérapie encourage la relaxation et vous parle à un niveau subconscient pour modifier vos schémas de pensée.

Obsessions et compulsions

Beaucoup d'entre nous ont, de temps en temps, des pensées intrusives. Toutefois, lorsque ces pensées deviennent persistantes et dominent votre pensée, cela peut devenir une « obsession ».

Les personnes souffrant de TOC ont tendance à avoir des obsessions dérangeantes telles que :

  • la peur de se blesser ou de blesser les autres, délibérément ou accidentellement

  • la crainte d'être « contaminé » par des germes et des bactéries

  • la crainte de ne pas se sentir bien ou de mourir, communément appelée « anxiété liée à la santé »

  • un désir de symétrie, et d’exactitude 

Les pensées peuvent être de nature violente ou même sexuelle, et peuvent être très stressantes pour la personne concernée. 

La compulsion d'adopter un certain comportement, est la façon dont l'esprit essaie de prévenir cette anxiété, même si, logiquement, le comportement et la pensée ne sont pas liés. Les comportements diffèrent d'une personne à l'autre, mais peuvent inclure :

  • nettoyer

  • compter

  • répéter des mots

  • répéter des actions

  • vérification, c’est-à-dire vérification que les portes sont verrouillées, que les robinets sont fermés

Même si la personne souffrant d'un trouble obsessionnel-compulsif est probablement consciente que ses comportements sont irrationnels, l'envie de les mettre en pratique la submerge. Et comme de les pratiquer offre un soulagement temporaire de l'anxiété qu'elle ressent, le faire « au cas où » ou pour se débarrasser de cette anxiété, peut alors devenir la norme.

Lorsque l'état s'aggrave, il devient dévorant, et certaines personnes ont du mal à accomplir les tâches quotidiennes ou même à quitter leur domicile.

Obtenir de l’aide

Si vous pensez être atteint d'un trouble obsessionnel-compulsif, votre médecin doit être votre premier interlocuteur. N'oubliez pas que tout le monde a une santé mentale, variable,  et que beaucoup d'entre vous ont besoin d'un soutien professionnel pour vous aider de temps en temps.

Votre médecin pourra vous évaluer et déterminer s'il s'agit ou non d'un trouble obsessionnel-compulsif dont vous souffrez. Il pourra ensuite vous expliquer quels sont les traitements recommandés.

Les symptômes du TOC sont souvent exacerbés en période de stress ou d'anxiété. Une partie de votre plan de traitement devrait donc inclure des techniques pour aider à réduire le stress ou l'anxiété. C'est un domaine où l’hypnose peut être particulièrement utile.

L’hypnose pour les TOC

L’hypnose peut être utile pour le trouble obsessionnel-compulsif, qu'il s'agisse d'aider à surmonter le trouble lui-même ou de réduire le stress et l'anxiété.

Si vous envisagez de recourir à l’hypnose et que vous suivez actuellement un autre traitement psychologique, il est impératif d'expliquer cela à votre psychothérapeute et à votre hypnothérapeute. Entre eux, ils peuvent s'assurer que vous tirez le meilleur parti de chaque traitement, et qu'il n'y a pas de contenu contradictoire, ou qui puisse se chevaucher.

L’hypnose fonctionne avec l'esprit inconscient, la partie dont nous ne sommes pas conscients, ou que nous ne pouvons influencer normalement. L’hypnose peut donc entraîner un changement de vos schémas de pensée en travaillant à un niveau plus profond. L'objectif est de changer votre façon de penser, pour vous redonner le contrôle du trouble obsessionnel-compulsif, et de réduire les symptômes d'anxiété.

Certaines des techniques utilisées sont similaires à la thérapie cognitivo-comportementale, mais elle fonctionne sur une base inconsciente plutôt que consciente.

Outre le soutien qu'elle apporte de cette manière, l’hypnose pour les TOC peut être un moyen utile d'apprendre des techniques de relaxation et d'auto-hypnose. Nos hypnothérapeutes vous proposeront de vous enseigner des techniques d'auto-hypnose, que vous pourrez ensuite séparer de vos séances, et appliquer celles-ci à votre vie quotidienne.

L’hypnose n'est pas garantie pour tout le monde, mais c'est une approche sûre et naturelle que beaucoup de personnes trouvent utile. Lorsqu'elle est utilisée comme thérapie complémentaire pour vous soutenir, elle peut être un outil utile pour aider à surmonter des problèmes de santé mentale tels que les TOC. 

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Instagram Icon